Ecrire-Publier-Vendre

Le blog qui vous aide à écrire, publier et vendre votre prochain roman…

Étiquette : écriture (Page 1 sur 2)

Un accompagnateur littéraire est utile aux auteurs qui débutent !

L’accompagnateur littéraire : votre ami.

Ecrire pour soi et être lu par les autres n’est pas incompatible. Et si vous faisiez appel à un accompagnateur littéraire ? Et si vous augmentiez vos chances de sortir du lot ? 

Combien de messages,  déjà reçus ces derniers mois, pour me demander des conseils en écriture, en rédaction, en mise en page, en choix de couverture…

Très souvent, suite aux échanges avec les destinataires, je me rends compte que l’auteur a rédigé une histoire de type thérapeutique afin de déposer, par l’écrit, son parcours, sa vie, ses souffrances ou ses joies. D’autres ont tenté d’écrire un récit familial dans lequel ils espèrent laisser une trace de mémoire, des souvenirs pour la famille, des moments de vie pour la descendance…

 

accompagnateur littéraire

Ces auteurs sont différents de ceux qui espèrent être publiés à tout prix. Ils ont choisi d’écrire poussés par un besoin de se faire du bien, sans projection sur le futur. 

L’accompagnateur littéraire : le savoir-faire et le faire savoir.

Il faut bien faire la différence entre les auteurs qui écrivent un livre et espèrent trouver un éditeur, être diffusés dans les librairies et conquérir des milliers de lecteurs et lectrices et le plus grand nombre qui reste dans l’anonymat. Ces derniers ont également écrit. Et parfois, on reste coi quand on découvre la qualité du récit, le témoignage de vie partagé, la profondeur des sentiments mis à jour, le style littéraire… Il sont des dizaines de milliers à posséder ainsi un ou plusieurs manuscrits dans un tiroir. Ils le gardent en secret ou ils n’osent pas en parler. Ils n’envisagent même pas que ce manuscrit puisse un jour se transformer en livre. Ce fameux objet relié avec une couverture attachante que l’on feuillette puis qu’on lit. Ou alors, ils ont osé l’envoyer aux maisons d’édition. Ils n’ont pas reçu de réponses ou parfois des messages formatés leur signalant que leur texte ne correspond pas à la politique éditoriale de la maison… Ont-ils seulement été lus ? 

Cet article s’adresse à eux. Ils méritent, eux aussi, l’aide d’un accompagnateur littéraire, ils méritent d’être lus . 

Et ceci est possible. Bien entendu, je n’évoque pas, ici, une démarche d’éditeur à compte d’éditeur. Quoique, plus tard, pourquoi pas ? Non, ici, il s’agit d’intervenir en tant qu’accompagnateur littéraire. L’auteur novice, perdu, ignorant de toutes les étapes du monde du livre, submergé par les informations, a besoin d’un guide, d’un accompagnateur, d’un conseiller. Mon rôle d’accompagnateur littéraire, dans ce cas, sera d’apporter mon expérience d’écrivain / éditeur et de guider l’auteur. Une aide dans le domaine de la relecture du texte, une intervention dans l’orthographe, dans la correction, un travail de construction et de mise en page des chapitres, une mise en forme générale pour aboutir, finalement, à un livre (comme en librairie) avec un titre, une couverture, une reliure, une jaquette et un 4eme de couverture professionnels…

Ce livre objet, une fois réalisé, sera imprimé. Il pourra alors être partagé, par l’auteur, auprès des siens : la famille, les amis, les collègues, les voisins… L’auteur pourra ainsi donner du plaisir à ses proches avec un contenant à la hauteur du contenu.

Ce que l’on ressent le jour où on tient, en mains, son propre livre, est sans limite !

Souvent coulent les larmes de bonheur, l’émotion est très forte.

C’est aussi, parfois, la première étape d’une autre aventure…

 

HSP — Hypersensible, moi ? Oui ! Et j’assume… ;-) (épisode 1 de 3)

La première étude à caractère « scientifique » réalisée sur le comportement général des alcooliques, réalisée avant 1940, permit de constater trois caractéristiques statistiquement rencontrées chez les malades de l’alcool :

 

  • Nous sommes puérils.
  • Nous sommes des hypersensibles.
  • Nous sommes des ambitieux au-delà du raisonnable. (1)

Bien. Alors, dans l’ordre, où est-ce que je me situe ?

Lire la suite

Quand l’humour devient mon nouveau mode de vie…

L’humour ne serait-il pas un point commun que l’on retrouve parmi les alcooliques abstinents ?  L’humour ne serait-il pas un outil précieux qui aide à mieux vivre ? L’humour ne serait-il pas le meilleur des médicaments ? Je me suis souvent posé cette question. Et je peux déjà vous répondre : OUI. OUI et encore OUI… En tout cas, en ce qui me concerne.

 

Dans leur grande majorité, les alcooliques abstinents retrouvent le sens de l’humour. Ils ont ouvert la porte d’une nouvelle vie, avec ses soucis quotidiens, ses emmerdes, ses obstacles…

Lire la suite

Comment un écrivain recharge ses batteries grâce à son écrivain fétiche adapté au cinéma ?

Ce vendredi 24 février 2017, en tant qu’écrivain, j’ai vécu une cérémonie des Césars (2) émouvante. Non pas que les actrices n’étaient encore plus sublimes que l’an dernier, encore moins que les larmes pour le standing ovation de plus de cinq minutes à Jean-Paul Belmondo firent chavirer mon coeur ni pour les sanglots des jeunes lauréat(e)s où je retrouvais la part d’émotion de mes stagiaires en fin de formation… Non, que nenni, c’est en tant qu’écrivain

Lire la suite

Heureux sans alcool : comment j’ai découvert la vie, un jour à la fois…

Je reprends l’écriture de mon prochain livre : « 6 fois à terre, 7 fois debout… » ou comment devenir heureux sans alcool.

heureux sans alcool

C’est certainement le livre le plus difficile à écrire auquel je dois faire face.

Lire la suite

Pourquoi écrire 500 mots par jour est si important si vous voulez devenir un écrivain ?

Pourquoi écrire 500 mots par jour fera de vous un écrivain  ?

Le fait de vous astreindre à écrire, chaque jour, un certain nombre de mots, va vous permettre de créer ce que l’on appelle « une routine d’écriture ». C’est pour cela que je vous encourage, sans cesse, à écrire 500 mots par jour. Vous allez, sans vous en rendre

Lire la suite

Pourquoi le titre de votre roman est si important et comment vous devez l’aborder ?

Faire le choix du titre de votre roman est une des étapes les plus importantes à franchir dans la construction de votre oeuvre. Pourquoi ?

C’est le titre de votre roman qui va inciter le badaud à s’arrêter dans les rayons de sa librairie, regarder votre couverture, prendre en mains votre livre,  le retourner puis  lire la quatrième de couverture, feuilleter l’ouvrage pour

Lire la suite

Page 1 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén